Élargir les réseaux

Se déployer plus amplement à l’international

La présence à l’international est une composante forte de la stratégie de croissance de Genopole. Nouer des alliances interclustering augmente la force de frappe et le rayonnement des actions de soutien à l’innovation. Assister aux grands rendez-vous biotech à travers le monde assoit la notoriété de Genopole, permet le benchmarking des meilleures pratiques et la prospection de nouvelles sociétés amenées à s’implanter sur le biocluster génopolitain.

Bien que ralenties par les mesures sanitaires contre la pandémie, plusieurs rencontres à l’échelle européenne et mondiale ont pu être menées.

Principal événement biotech dans le monde, la convention internationale BIO s’est tenue en distanciel en juin. À cette occasion, Genopole s’est associé à Business France, l’agence Choose Paris Region et Medicen... pour faire valoir les atouts de la Région francilienne. La visioconférence a réuni 21 sociétés annonçant des aspirations de développement sur le sol français. BIO a renforcé les liens avec le cluster Research Triangle Park de Caroline du Nord, du cluster japonais Kawasaki ou du belge BioWin.

Pour augmenter la visibilité du campus aux États-Unis, Genopole a participé aux rencontres organisées en avril par la Chambre de commerce franco-américaine de l’Ohio, notamment dans les secteurs santé/biotech. L’enjeu était d’attirer des sociétés américaines sur le campus et de faciliter l’installation de sociétés génopolitaines aux États-Unis.

En Europe

Jumeau européen de BIO International, BIO-Europe Spring a offert en mars un temps privilégié de rencontres avec de nouveaux clusters comme CataloniaBio ou de clusters déjà connus (BioWin, cluster de Wallonie, BioM à Munich...) et donné lieu à une trentaine de rendez-vous avec plusieurs sociétés, des industriels pharmaceutiques, tels que JT Pharma et des grands comptes tels que Seppic axée sur les ingrédients en cosmétique, compléments alimentaires, pharmacie.

Genopole, “Gold Sponsor” avec l’agence Choose Paris Region et Medicen a là-aussi promu les atouts de la Région Île-de-France dans le domaine de l’innovation santé et plus spécifiquement de la filière bioproduction.

2021 a également été marquée par de nouvelles collaborations avec des clusters européens. Les territoires d’Europe de l’Est, à fort potentiel dans les domaines stratégiques de Genopole que sont la génomique numérique et les biothérapies innovantes, ont été prioritairement ciblés. Des partenariats ont été noués avec des clusters lituanien (Lithuanian Biotechnology Association), estonien (Tartù Biocluster/University), slovène (Technology Park Ljubljana), danois (Medicon) et allemand (Biocon Valley) à la faveur desquels Genopole a déposé les projets européens URINBB et Braintech.

Genopole a également renforcé ses liens avec le réseau ALISEI (Advanced Life Science in Italy), créé pour encourager l’interaction entre la recherche multidisciplinaire, les industries pharmaceutiques et les organismes publics de santé en Italie, lors de l’événement Meet in Italy en septembre à Gênes, qui a réuni plus de 300 participants dans le domaine des biotechnologies en santé.

« Au cœur d’une crise sanitaire mondiale qui a révélé le potentiel de l’innovation en biotechnologies, Genopole a accéléré son soutien au développement international des sociétés en multipliant ses projets conjoints avec des clusters européens et ses connexions à l’international. »

Laurent Pépin, directeur Prospection et Partenariats
bio-europe
Engagé dans une dynamique européenne

Engagé dans une dynamique européenne

Réélu au comité exécutif du réseau CEBR (Council of European BioRegions), Genopole a participé au « Special Interest Group internationalisation » qui s’appuie sur les collaborations interclusters pour faciliter l’installation des entreprises en dehors de leurs frontières. Cette collaboration a également donné lieu à l’analyse de la filière bioproduction au niveau européen. C’est aussi sur l’axe stratégique de la bioproduction que Genopole est associé à EIT Health, réseau de l’innovation en santé qui rassemble plus 150 partenaires. Lequel a ouvert Genopole à la récente communauté européenne EIT Food axée sur l’innovation pour une alimentation durable et saine. De ces deux réseaux est née l’initiative « Food4Health » en faveur de nouveaux produits alliant alimentation et santé, en phase avec l’ambition du projet du foodlab « Protopia » porté par Genopole et en cours de développement.

Un réseau d’universités partenaires

Un réseau d’universités partenaires

Actif dans la chaîne de valeur de l’innovation biotech dès la formation, Genopole tisse progressivement un réseau d’universités européennes, qui s’est étendu avec l’Université de Porto (Portugal), de Szeged (Hongrie), l’Université de Médecine de Greifswald (Allemagne), l’Université des sciences appliquées de Groningen (Pays-Bas). Deux sont membres de l’université européenne Eugloh, dont Genopole est partenaire associé.

Genopole, associé à l’université européenne Eugloh

Initiative pilote co-financée par le programme Erasmus+, coordonnée par l’Université Paris-Saclay, Eugloh est née en 2019 d’une alliance de 5 universités autour du thème de la santé globale. Genopole a présenté au congrès annuel d’Eugloh, à Porto en octobre 2021, son expertise de l’entrepreneuriat en biotechnologies, utile pour mieux adapter les formations aux besoins émergents des entreprises ou former à des compétences entrepreneuriales transversales.