Dispositifs d’aide à la création

Shaker : le tremplin
de l’innovation biotech

Shaker est le programme d’accompagnement ante-création de Genopole. Il détecte et accueille des projets de biotechnologie innovants imaginés par des profils variés en termes d’âges et de parcours… des étudiants, des post-doctorants, des chercheurs, des ingénieurs, des salariés en reconversion professionnelle, attirés par l’aventure entrepreneuriale. Passer de l’idée à l’action, c’est la finalité du programme ! Pendant six mois, Shaker offre l’environnement technique et humain nécessaire à la validation scientifique de l’idée et à sa transformation en projet de jeune pousse à fort intérêt industriel. Près de 70 % des projets accompagnés dans Shaker ont abouti à la création d’une société.

Lire le communiqué

Identifié dans le paysage

2021, année du 9e appel à candidatures, a enregistré une montée en puissance des inscriptions, preuve que le dispositif est aujourd’hui bien installé dans le paysage de l’innovation biotech.

Neuf nouvelles équipes des promotions 8 et 9, accueillies lors de deux Welcome Session en mars et en octobre, ont intégré le Lab Biotech, espace d’expérimentation scientifique partagé au sein de la pépinière Genopole et suivi le programme d’initiation à l’entrepreneuriat.
Les projets, consolidés en sociétés, viennent irriguer les trois filières stratégiques de Genopole : les thérapies innovantes, la bioéconomie et la génomique numérique.

À titre d’exemples, 3 jeunes pousses, issues de Shaker, se sont installées en 2021 à Genopole :

  • Nutropy : développe une plateforme de production de protéines alimentaires par fermentation de précision.
  • SafeInsight : élabore une technologie de détection des perturbateurs endocriniens contenus dans les produits de la vie courante.
  • STH Biotech : produit des cannabinoïdes via une méthode de biotechnologie végétale pour les besoins de l’industrie pharmaceutique, nutraceutique, cosmétique…

Ces 3 jeunes sociétés poursuivent aujourd’hui leur développement au sein du programme Gene.iO, suite logique de Shaker, conçu pour accélérer l’obtention d’une première levée de fonds ou accord commercial.

« L’objectif de Shaker : insuffler l’énergie et la compétence entrepreneuriales dans les projets sélectionnés pour transformer le plus rapidement possible leur énorme potentiel. »

Olivier Tomat, directeur Genopole Entreprises
Shaker est le programme d’accompagnement ante-création de Genopole

ATIGE : deux nouvelles équipes de recherche en biologie de synthèse et biothérapies

Deux chercheurs ont bénéficié en 2021 d’une bourse ATIGE (Action thématique incitative de Genopole) pour faire naître une nouvelle équipe sur le biocluster. Andrew Tolonen renforce l’axe biologie de synthèse de la filière bioéconomie en intégrant l’unité de Génomique métabolique. Il élabore un bioprocédé transformant la lignocellulose issue de déchets végétaux, paille ou bois, en carburant de type butanol. Frank Griscelli a rejoint le laboratoire Cithera pour des recherches en thérapie cellulaire des cancers, consolidant ainsi la filière des biothérapies. Il développe, à partir de cellules souches iPS, des cellules CAR-NK (chimeric antigen receptor - natural killer) ciblant les cellules tumorales grâce à des antigènes spécifiques.

Genopole soutient l’innovation hospitalière

Depuis 2018, Genopole et le Centre hospitalier sud francilien, soutenu par Grand Paris Sud, s’associent pour faire émerger des projets entre les services hospitaliers et les laboratoires de recherche du campus, en adressant chaque année au personnel soignant un « appel à idées innovantes ». C’est une des actions phares de Genopole en faveur de la recherche et de l’innovation biomédicale. La 4e édition a été lancée officiellement le 10 septembre auprès des médecins et personnels paramédicaux du groupement hospitalier de territoire Île-de-France Sud. Les huit nouvelles idées innovantes retenues parmi les 23 projets déposés s’appliquent à la diabétologie, cardiologie, rhumatologie, pharmacie clinique, psychiatrie et médecine néonatale. Elles requièrent l’expertise du biocluster en génétique, développement informatique ou encore intelligence artificielle dans l’objectif d’optimiser la prise en charge des patients, notamment le diagnostic et le traitement. Chaque idée bénéficiera d’un accompagnement de Genopole, d’une ouverture à son écosystème (laboratoires, entreprises, écoles d’ingénieur…) et d’un financement pour passer d’une idée à un projet.

L’appel à idées innovantes depuis 2018 :


  • 25 projets lancés, dans 12 spécialités médicales
  • 5 prototypes
  • 3 publications scientifiques
  • 1 dépôt de brevet
  • 1 projet d’entreprise
  • 1 essai clinique
  • 10 stages de Master ou d’ingénieur

2e édition de la bourse de recherche biomédicale

Genopole a désigné le Dr Benjamin Querin, interne en pharmacie, lauréat de la bourse de recherche biomédicale 2021. L’allocation lui a financé un enseignement de Master 2 Microbiologie (Université Paris- Saclay) suivi d’une étude génomique du microbiote du lait maternel, co-encadrée par le CNRGH (Centre national de recherche en génomique humaine) et le service d’hygiène hospitalière du CHSF. L’objectif est de comprendre la composition bactérienne du lait et sécuriser son administration chez les enfants prématurés. En facilitant la formation à la recherche, en master ou thèse de sciences, Genopole favorise la recherche biomédicale au sein de l’hôpital sud francilien.